L’inspiration du mois : donnons de la douceur à notre visage avec Clémence Caby

Dans une perspective de santé au sens large, nous connaissons les bienfaits des massages. J’ai pour ma part exploré différentes techniques : Shiatsu, réflexologie plantaire, massages ayurvédiques ou suédois, aux pierres chaudes… La réflexologie m’avait montré à quel point se concentrer sur une « petite » zone permet une détente globale. Grâce à Clémence, j’ai découvert le massage du visage, qui, non seulement permet un apaisement général mais nous accompagne dans le soin de notre peau au fil des saisons et des années. Clémence Caby est « facialiste », elle a créé sa structure Facialift (à Paris, IDF et à Grenoble) après avoir reçu une formation exigeante dans une école spécialisée. J’ai eu la chance de recevoir des soins sur-mesure de ses mains, adaptés à mes besoins et à mes envies – en l’occurence, j’ai souvent besoin d’aide pour activer la circulation. Sa douceur, sa délicatesse, sa minutie, sa précision à toute épreuve, son habileté et sa dextérité m’ont donné envie de vous la présenter et de lui poser quelques questions sur son art comme de lui demander quelques conseils faciles à suivre au quotidien.

Peux-tu présenter ton parcours ainsi que ton activité de facialiste ? 

Après avoir travaillé de nombreuses années en tant qu’office manager, j’ai cherché à démarrer un nouveau projet professionnel, toujours en prenant soin des autres, mais cette fois avec une relation privilégiée. Au fil des années et de mes différentes expériences professionnelles et personnelles, le bien-être a pris tout son sens. Une révélation qui m’a permis de me tourner vers des protocoles de soins du visage et du corps, en me spécialisant dans les massages faciaux.

Ma quête d’excellence m’a menée à acquérir une véritable expertise en intégrant l’Académie des Facialistes, première et unique école en France et à l’international, fondée par Delphine Langlois et Catherine Bourgeois, expertes les plus renommées dans leur domaine.

Je propose un accompagnement holistique pour bien vieillir. Les techniques maîtrisées et non invasives aident à aborder sereinement les signes de l’âge, tout en offrant des pauses hors du temps.

S’il existe différentes techniques de massage du visage, lesquelles pratiques-tu ? Est-ce que certaines ont des particularités ? 

Le massage relaxant

Je pratique le massage lâcher prise : un soin relaxant complet du visage, décolleté, nuque, bras et cuir chevelu pour une détente absolue. Les tensions des muscles émotionnels responsables des crispations du visage et des cervicales se relâchent et laissent place à un apaisement visible.

Le massage drainant

Le massage « détox faciale » est un drainage lymphatique manuel du visage. Une méthode de massage qui consiste, par des pressions très lentes et douces, à améliorer la circulation lymphatique.

Ces manœuvres drainantes favorisent le nettoyage, la détoxication et la décongestion des tissus. Elles contribuent ainsi à raviver l’éclat de la peau, à effacer ses imperfections comme à atténuer poches et cernes du contour des yeux.

Le massage liftant

J’ai choisi de m’orienter vers la technique Kobi-do qui est un art ancestral, né au Japon au 15ème siècle. Il était autrefois le privilège des impératrices et geishas. Devenu le secret de beauté des Japonaises, il fait partie intégrante des rituels afin de préserver leur jeunesse. Aujourd’hui, il connaît un réel succès en Occident pour toutes les femmes qui recherchent un rajeunissement sans techniques invasives. Comprenant plus de deux cents techniques manuelles, ce lifting naturel issu des traditions est considéré comme l’un des massages faciaux les plus sophistiqués au monde.

Alternant rythme lent et rapide, pression douce et légère, l’ensemble de la gestuelle assure un soin aux multiples bienfaits : échanges cellulaires dynamisés, muscles tonifiés, peau repulpée. Le teint est plus éclatant, les traits lissés.

La pratique de ces soins est optimisée par l’utilisation d’outils de beauté qui, par l’alliance du chaud et du froid seront incroyablement efficaces pour dynamiser les échanges, effacer les tensions et tonifier la peau. Cette combinaison induit une oxygénation hors pair des tissus du visage dans une détente absolue et vise à harmoniser le flux d’énergie vital.

-As-tu des conseils faciles à appliquer chez soi pour prendre soin de la peau de son visage après les fêtes et pour affronter l’hiver, saison à laquelle on peut cumuler fatigue, stress et excès de nourriture? 

Prendre soin de sa peau c’est avant tout prendre soin de soi. Tout est une question d’équilibre pour rayonner.

Après cette pause festive, on peut reprendre de bonnes habitudes avec :

  • Un bon sommeil : dormir le nombre d’heure dont on a besoin.
  • Une alimentation saine : privilégier un régime anti-inflammatoire. On calme le jeu sur les produits laitiers, le gluten, le sucre et la viande rouge. Après cette période de fêtes, il est recommandé de détoxifier son corps pendant quelques temps. Différentes méthodes sont possibles comme une monodiète, une cure de bouillon (source de collagène, riche en minéraux et acides aminés), des tisanes de plantes (sans faire l’impasse sur l’hydratation par l’eau peu minéralisée). Une supplémentation en compléments alimentaires peut être bénéfique pour la peau uniquement s’il s’agit de complément de qualité. Une cure de gelée royale fraîche est parfaite pour affronter l’hiver.
  • Sans oublier de chouchouter son mental : par la respiration (cohérence cardiaque, …), une activité douce (marche rapide, pilates, yoga, natation). Le sauna infrarouge est également excellent pour détoxifier l’organisme et apaiser les tensions.
  • Et au niveau de la routine cosmétique, je recommande un doux nettoyage, beaucoup d’hydratation ainsi qu’une à deux fois par semaine un peeling enzymatique pour accélerer le renouvellement cellulaire et optimiser l’application des produits. Il en existe pour tous types de peau du plus léger (l’acide mandélique) au plus fort (l’acide glycolique). En cas d’imperfection, on peut laisser poser un masque de ghassoul qui va purifier en profondeur (sans le laisser sécher) et le faire suivre par un masque hydratant/apaisant. Le masque au miel par exemple est intéressant pour ses vertus cicatrisantes. Le brossage à sec est également incroyable pour chasser les toxines. Pratique très addictive !

Merci Clémence, je confirme pour le brossage à sec, que je pratique de temps en temps sur le corps. Attention cependant à choisir une brosse très douce pour préserver votre épiderme.

Pour en savoir plus sur les soins proposés par Clémence Caby :

https://www.facialift.com/

Et sur instagram : https://www.instagram.com/facia.lift/

Publié par Sonia Pavlik Castelain

Mon goût pour la philosophie traditionnelle chinoise remonte à l'enfance. Mon père avait vécu en Asie et me parlait de Confucius, du Tao, d'acupuncture, du Yi King et de Feng Shui. Plus tard, j'ai relié mes activités de prédilection pour proposer mes services de coaching de la maison et d'accompagnement pour prendre soin de sa créativité et de sa vitalité autour de l'écriture. Journaliste pendant 15 ans, j'ai travaillé sur la consommation écoresponsable et transmets cette sensibilité dans mes diagnostics.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :