Un peu de lecture…

En triant mes mails la semaine dernière, je suis tombée sur ce texte de Paolo Coelho que je m’étais envoyée à moi-même. Je le trouvais très « esprit Feng Shui » : fermer des portes pour en ouvrir d’autres et maintenir son esprit clair et disponible, c’est toute une partie du travail réalisé avec le Feng Shui de manière pragmatique à travers son lieu ou l’astrologie chinoise de manière plus symbolique et narrative avec son récit de vie.

«Il est toujours nécessaire de savoir quand se termine une étape de la vie.
Si tu insistes à vouloir rester en elle au-delà du temps nécessaire, tu perds la joie et le sentiment du reste.
Il faut fermer des cercles, ou fermer des portes, ou fermer des chapitres, comme tu voudras le nommer. L’important est de pouvoir les fermer, et laisser aller les moments de la vie qui se clôturent.
Ton travail s’est terminé ?
Ta relation amoureuse s’est terminée ?
Tu ne vis plus dans cette maison ?
Tu peux passer beaucoup de temps de ton présent « anéanti » dans les pourquoi, en te repassant le film et en essayant de comprendre le pourquoi du comment de telle ou telle chose.
L’usure qui s’en suit sera infinie, parce que dans la vie, toi, moi, tes amis, tes enfants, tous et toutes sommes sur le chemin vers la fermeture de chapitres, tournant la page, terminant avec des étapes, ou avec des moments de la vie et continuant à aller vers l’avant.

Nous ne pouvons pas être dans le présent en regrettant le passé. Ni même en nous demandant pourquoi. Ce qui s’est passé, est passé, et il faut le lâcher, il faut s’en détacher.

Nous ne pouvons pas être éternellement des enfants, ni des adolescents tardifs, ni des employés d’entreprises inexistantes. Les faits passent et il faut les laisser partir!

Voici pourquoi, quelquefois il est si important de détruire les souvenirs, offrir les cadeaux, changer de maison, déchirer des papiers, jeter des documents, et vendre ou offrir les livres.

Laisser partir, lâcher, se détacher. Dans la vie personne joue avec des dés pipés, et il faut apprendre aussi bien à perdre qu’à gagner. Il faut laisser partir, il faut tourner la page, il faut seulement vivre ce que nous avons au présent…

Le passé est passé. N’attends pas qu’on te le rende, n’attends pas qu’on te reconnaisse, n’attends pas qu’un jour on se rende compte de qui tu es… Lâche le ressentiment.

En te branchant sur « ton téléviseur personnel » pour tourner en boucle et ressasser maintes et maintes fois l’affaire, la seule chose que tu peux obtenir c’est te blesser lentement, t’empoisonner et développer de l’amertume.

La vie est faite pour avancer, jamais pour reculer.

Des fiançailles ou des amitiés qui ne se terminent pas ?
Des possibilités de retour arrière ? (vers quoi ?)
Des besoins d’éclaircissements ?
Des paroles qui n’ont pas été dites ?
Des silences qui ont tout envahi ?

Si tu peux les affronter maintenant et tout de suite, fais-le, sinon, laisse tomber, ferme les chapitres.

Dis-toi à toi-même non, ils ne reviendront pas. Mais pas par fierté ou orgueil, seulement parce que toi tu ne cadres plus dans cet édifice, dans ce lieu, dans ce coeur, dans cette pièce, dans cette maison, dans ce bureau, dans ce travail.
Toi, tu n’es plus le même que celui d’il y a deux jours, trois mois, un an. Par conséquent, il n’y a plus rien vers quoi revenir.

Ferme la porte, tourne la page, ferme le cercle.»


Paulo Coelho

Par ailleurs, j’enverrai demain ma première newsletter avec mes actualités du mois, le portrait du signe du zodiaque chinois de septembre et un exercice inspiré de pratiques taoïstes.

Les abonné.e.s de l’ancien emailing la recevront avant que je mette prochainement en place le système d’inscription sur mon site.

Si vous souhaitez l’avoir dans votre boîte mail dès cette semaine, vous pouvez m’envoyer vos coordonnées à contact@poetiqueinterieure.com.

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Publié par Sonia Pavlik Castelain

Mon goût pour la philosophie traditionnelle chinoise remonte à l'enfance. Mon père avait vécu en Asie et me parlait de Confucius, du Tao, d'acupuncture, du Yi King et de Feng Shui. Plus tard, j'ai relié mes activités de prédilection pour proposer mes services de coaching de la maison et d'accompagnement pour prendre soin de sa créativité et de sa vitalité autour de l'écriture. Journaliste pendant 15 ans, j'ai travaillé sur la consommation écoresponsable et transmets cette sensibilité dans mes diagnostics.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :